Expéditions IMMEDIATES - Délais de livraison 24 à 48h
Tous les articles sont en STOCK !

   

8 cartes de voeux artistiques (Lot n°3)
Cartes doubles sous cellophane, avec enveloppes

ARTISTES : Joan Miro & Joan Gardy Artigas
Dimensions : 15 x 21 cm
Cartes vierges, sans texte pour exprimer vos voeux, remerciements
ou souhaiter un aniversaire, une Saint Valentin ... de manière artistique

32 €


Carte de voeux Joan Miro : Le chef d'orchestre, 1976 Carte de voeux Joan Gardy Artigas : Blues, 1979 Carte de voeux Joan Miro : Le cracheur de flammes, 1974
Carte de voeux Joan Miro : La danseuse créole, 1978 Carte de voeux Joan Miro, Défilé de mannequins en Irlande, 1969 Carte de voeux Joan Miro : La fronde, 1969
Carte de voeux Joan Gardy Artigas : La dame au pamplemousse, 1979 Carte de voeux Joan Miro : Pic de la Mirandole, 1975


Découvrez tous nos produits Joan Miro


Joan Miro (1893-1983 Espagne)

Complément d'informations culturelles et artistiques sur le peintre

* * *

Principales oeuvres :

"La ferme (1921)", "Le Carnaval d'Arlequin (1925)", série des "Constellations (1939-1941)", "Femme, oiseau, étoile (1942)".

Mouvements artistiques :

Surréalisme et abstrait.

Inspiration, influence :

Dadaïsme, cubisme et fauvisme. Mais aussi sa terre natale, la Catalogne et ses paysages qui marquèrent profondément l'enfant et le jeune homme.

Ses contemporains :

Les Surréalistes, même si appartenant au mouvement, il ne suivait guère les directives de celui-ci. Mais il les fréquentait, se parant le plus souvent de son silence comme d'un bouclier... D'ailleurs les surréalistes le moquaient souvent pour sa naïveté, son goût affiché pour l'enfance, pour retrouver en lui-même les mécanismes d'une réponse simple et personnelle à l'art. Miro fréquentait le tout Paris intellectuel, mais il demeurait Miro, et gardait en lui sa poésie personnelle et exceptionnelle.

A retenir :

Joan Miro est unique par le lien qu'il a créé entre peinture et écriture. Dans sa période la plus "dépouillée", l'oeuvre de Joan Miro est une expression écrite, presque une nouvelle calligraphie.

Pour aller plus loin :

Joan Miro, à partir des années 60, va se confronter au gigantisme. Sculptures, mais aussi murs de céramiques (souvent réalisés avec les Artigas - père et fils) viennent enrichir le langage premier de sa peinture, tout en tissant des liens évidents avec celle-ci.