Expéditions quotidiennes
LIVRAISON GRATUITE pour la France dès 199 €

Tous les articles sont en STOCK !


Technique de la lithographie

Un savoir-faire au service de l'art
Presse lithographique

Une presse lithographique du XIXe siècle

Invention

Inventée en 1796, en Allemagne, par Aloys Senefelder, qui n'avait pas les moyens d'acheter du cuivre pour graver ses partitions musicales, la lithographie fut dans un premier temps ramenée en France par Louis-François Lejeune qui avait étudié dans l'atelier de Senefelder, avant que Godefroy Engelmann n'invente la chromo-lithographie, la lithographie en couleurs, qui est parvenue jusqu'à nous, techniquement inchangée.


Dessiner sur la pierre calcaire

Une pierre calcaire, plate, d'environ 15 cm d'épaisseur, est d'abord préparée par le Maître lithographe, chacun d'entre eux a ses petits secrets, le but étant de la rendre parfaitement lisse.

A l'aide d'un crayon gras, l'artiste dessine à même la pierre, comme il le ferait sur une feuille de papier (la seule différence est qu'il n'a pas le droit à l'erreur, la gomme lithographique n'existant pas). Le « noir » (charbon de bois) du crayon est ensuite effacé pour qu'il ne subsiste que le gras du crayon qui a pénétré le calcaire poreux.

Le Maître lithographe humidifie alors la pierre, au moyen d'une éponge pour que toutes les parties demeurées « blanches », non couvertes par le gras, absorbent l'eau.

Lithographie Josepe

Création d'une lithographie originale de Josepe

Lithographie Valadié : Profil

Encrage de la pierre lithographique

Encrage de la pierre

Il suffit ensuite d'encrer la pierre à l'aide d'un rouleau pour que le miracle chimique de la lithographie se produise. Là où l'eau a pénétré la pierre, l'encre est repoussée, là où le corps gras s'est insinué, l'encre se dépose, faisant ainsi réapparaître le dessin de l'artiste.

Une feuille est alors placée sur la pierre et l'ensemble passe sous la presse à bras où la pression exercée permet à l'encre de s'imprimer uniformément sur la feuille. C'est pour cela qu'il n'y a pas la moindre pixellisation sur une lithographie.


Les couleurs d'une lithographie

Procédé fort simple, comparé à la gravure sur cuivre, il se complique un peu lorsque la lithographie a plus d'une couleur. Car chaque couleur va necessiter une pierre préparée, dessinée, encrée et passée sous la presse ! Certaines couleurs venant en couvrir d'autres, le maître lithographe commence généralement par les tonalités les plus claires avant de terminer par le noir. Un principe de callage (lui aussi propre à chaque lithographe) a été mis au point pour que couleur après couleur, la feuille soit toujours parfaitement positionnée sur la pierre.

Lithographie Théo Tobiasse

Lithographies originales de Théo Tobiasse

Lithographie Valadié rehaussée au pastel

Lithographie rehaussée au pastel

Signature, tirage, réhauts

Les lithographies sont ensuite signées et numérotées par l'artiste sur 75, 100, 150, 200, 250 ou 300 exemplaires (il existe des tirages plus petits) et 25% du tirage total est annoté EA (pour épreuve d'artiste) et HC (pour hors commerce). Les EA sont la propriété de l'artiste qui les vendra à titre personnel, les HC sont offertes aux collaborateurs de l'édition, comme le maître lithographe.

Certains artistes choisissent de rehausser au pastel ou à la gouache les lithographies EA qu'ils possèdent avant de les mettre sur le marché. Celles-ci ont plus de valeur, car du fait de ces réhauts, elles deviennent des oeuvres uniques.


Ateliers de lithographie

Il reste aujourd'hui très peu d'ateliers de lithographie, totalement manuels, en France. Bien que les différentes écoles des Beaux-Arts tentent d'y intéresser leurs étudiants, les formes mécaniques et photographiques d'impression se substituent malheureusement peu à peu à l'art de la lithographie, pourtant incomparable par sa qualité et son rendu chromatique.

Il est d'ailleurs à souligner qu'il existe dans notre pays et dans d'autres, des artistes passés maîtres dans ce domaine, qui ont développé, au fil de leurs expériences, un vrai langage lithographique, spécifique et parfois complémentaire à leur expression picturale.

Lithographie Valadié : Profil

La pierre et les lithographies

Lithographie Camille Hilaire

Lithographie originale de Camille Hilaire

Artistes et artisans d'art

Je pense là notamment à Jean-Baptiste Valadié, également graveur. Ses oeuvres papier sont d'une incroyable douceur et font toutes preuve d'une richesse tonale et d'un savoir faire technique qui sont en tous points remarquables.

On peut aussi évoquer les cas de Camille Hilaire ou de Jean Carzou qui ont, l'un avec le travail de « l'éponge » et l'autre de la « plume » fait montre d'un sens lithographique rare.

Noble dans son essence artisanale, la lithographie est l'art du travail patient et coordonné entre un artiste et un artisan, la rencontre d'un désir et de deux savoir-faire.

(c) Natacha PELLETIER pour PASSION ESTAMPES