Expéditions quotidiennes
LIVRAISON GRATUITE pour la France dès 199 €

Tous les articles sont en STOCK !


Biographie de Victor Vasarely

Victor Vasarely - Boîte - Zebra
Victor Vasarely : Boîte d'après Zebra

Père de l'Op Art (ou art cinétique), Victor Vasarely est un artiste plasticien hongrois, né à Pécs, en 1906, naturalisé français en 1961, et mort à Paris, en 1997.
D'abord intéressé par la médecine, il interrompt très vite ses études pour rejoindre les Beaux-Arts de Budapest, puis le Bauhaus ressucité dans la capitale hongroise.
Les travaux de Kandinsky, mais aussi ceux de Mondrian ou de Delaunay, retiennent son attention. Ses recherches l'orientent d'abord vers un travail en deux teintes (le noir et le blanc), qui atteint sa première apogée en 1939 avec "Zebra".


Installé à Paris, avec son épouse Claire, depuis une décennie, il travaille pour l'agence de publicité Havas mais aussi pour Draeger, l'imprimeur (notamment du célèbre Verve consacré au Jazz de Matisse).
Ses premières oeuvres (reconnues depuis comme ayant donné naissance à l'Op Art) montrent que sa recherche s'appuie sur l'idée que c'est l'oeil du spectateur qui est créateur de l'oeuvre, sa manière d'appréhender la toile est partie intégrante de l'oeuvre.

Victor Vasarely : des oeuvres monumentales<br />Fondation Vasarely<br />ΠPassion Estampes
Fondation Vasarely
© Passion Estampes
Fondation Vasarely - Aix en Provence
Fondation Vasarely
© Passion Estampes

A partir de 1960, il fait apparaître la couleur (éclatante, puissante et maîtrisée) dans ses oeuvres, maintenant toutefois des unités bicolores, mais s'approchant également de la structure cellulaire, pour créer une sorte d'alphabet pictural qui deviendrait un langage universel. C'est à ce moment là qu'il commence à envisager la synergie entre l'art, l'architecture et l'urbanisme.
Dès 1966, Vasarely pose les bases d'une fondation qui réunirait artistes plasticiens et urbanistes (au sens large) pour intégrer l'art dans la ville, et la vie de tous les jours.


En 1964 le Prix Guggenheim est venu couronner, internationnalement, son oeuvre, tandis que l'année suivante, l'exposition "Responsive Eye", au MoMA (Museum of Modern Art) de New York, a définitivement consacré l'Op Art, comme l'un des grands mouvements du XXe siècle.
En 1972, la firme Renault, qui souhaite se développer à l'internationnal, confie à Vasarely le soin de dépoussierer son vieux logo. La Renault 5 sera la première à arborer le nouveau losange épuré, d'où le nom de la marque disparaît...

2 Logos de Renault
Renault : Logo de 1959 et celui de Vasarely, en 1972
Hugo Pratt - Corto sans les femmes
Fondation Vasarely
© Passion Estampes

Les oeuvres monumentales entreprises dans les années 60 et 70 sont, aujourd'hui, dispersées dans de nombreuses villes. La Fondation Vasarely à Aix-en-Provence, mais aussi le musée du Chateau de Gordes, tout comme les musées de Pécs (sa ville natale) et de Budapest, en Hongrie, permettent, de mieux comprendre et appréhender son oeuvre, gigantesque, complexe et fabuleusement moderne.


Fondation Vasarely - Aix en provence
Fondation Vasarely
© Passion Estampes
Fondation Vasarely - Aix en provence
Fondation Vasarely
© Passion Estampes

Fondation Vasarely - Aix en provence
Fondation Vasarely
© Passion Estampes
Fondation Vasarely - Aix en provence
Fondation Vasarely
© Passion Estampes

Fondation Vasarely - Aix en provence
Fondation Vasarely
© Passion Estampes
Fondation Vasarely - Aix en provence
Fondation Vasarely
© Passion Estampes

© Natacha PELLETIER pour PASSION ESTAMPES