Expéditions IMMEDIATES - Délais de livraison 24 à 48h
Tous les articles sont en STOCK !

   

Biographie de Mark ROTHKO


Toutes les Oeuvres de Mark ROTHKO en vente sur Passion Estampes

"C'est une idée très répandue parmi les peintres que le sujet importe peu du moment qu'il est bien peint. Telle est l'essence de l'académisme. Il n'est pas vrai que l'on puisse faire une bonne peinture à propos de rien. Nous affirmons que le sujet est essentiel et que le seul sujet qui vaille la peine est le tragique et l'éternel. Voilà pourquoi nous revendiquons une affinité spirituelle avec l'art primitif et archaïque."
Mark ROTHKO


Mark ROTHKO - Affiche d'art : Brun foncé, gris et brun-orange, 1963 Marcus Rothkowitz, il ne prendra le nom de Mark Rothko qu'en Janvier 1940, naît en Russie en 1903, mais c'est aux Etats-Unis, où sa famille émigre en 1913 en raison des pogroms et des purges cosaques, qu'il grandit.

D'abord à Portland, puis à Yale, il étudie, devient professeur de dessin et peint tout en ayant, alors, une haute idée de lui même et de son art naissant. Cultivé, politiquement engagé, Rothko est un intellectuel au sens classique et « européen » du terme.
Comme beaucoup d'abstraits, ses débuts sont figuratifs : des portraits dans la lignée d'un Georges Rouault, des aquarelles aux couleurs pastelles.

Il passe ensuite par une phase mythologique (les dieux et les monstres fortement inspiré par les écrits de Nietzsche) avant que les années 40 ne fassent débouler sur New Yok un flot d'incroyables talents européens, venus se mettre à l'abri loin des bruit de bottes nazies.
Mark ROTHKO - Affiche d'art : Couleur terre et vert
Mark ROTHKO - Affiche d'art : Rouge, blanc, brun 1969 C'est ainsi que toute une génération d'artistes américains est confrontée à Dali, Miro, Léger ou encore Ernst. Les héritiers européens du Blaue Reiter apportent sur le sol américain toutes leurs réflexions sur l'abstrait, l'utilisation du trait noir, l'importance de la couleur comme élément signifiant... De la force d'un Klee aux théories d'un Mondrian, c'est 50 années de courants européens qui investissent le Nouveau Monde ! Pourtant ce n'est qu'en 1943, au Musée d'Art Moderne, que Rothko a la révélation devant la « Chambre Rouge » de Matisse !
Ce qui aura désormais pour nom « multiform » est exposé pour la première fois à la Betty Parsons Gallery en 1949 : une immense toile verticale, sur laquelle un rectangle de couleur aux contours incertains s'inscrit sur un fond plus clair. Rothko est né aux yeux du monde de l'art, son nom est désormais une signature. Déclaré leader de ce que Clément Greenberg définira comme le « Colorfield painting », les champs colorés, une mouvance de l'expressionnisme abstrait en opposition à « l'Action painting » de Pollock, Mark Rothko est désormais suffisamment reconnu pour commencer à enchaîner les commandes (Université d'Harvard, Chapelle de Houston). Mark ROTHKO - Affiche d'art : Sans titre 1950
Mark ROTHKO - Affiche d'art : Sans titre, 1963 Les années 50 et surtout 60 le verront explorer ces aplats de couleurs sur des formats toujours plus impressionnants où, disait-il, les rectangles aux bords indécis n'étaient autres que des « personnages dramatiques » puisqu'à ses yeux « L’art recèle toujours des évocations de la condition mortelle. »

Mais rongé par une hypertension qu'il encourage à grand renfort d'alcool et de cigarettes, et devenu importent et incapable de continuer à peindre sur les immenses formats qu'il affectionne, il met fin à ses jours le 25 février 1970.

(c) Natacha PELLETIER pour PASSION ESTAMPES