Expéditions IMMEDIATES - Délais de livraison 24 à 48h
Tous les articles sont en STOCK !

   

Biographie de Jean-Claude Mézières


Toutes les Oeuvres de Jean-Claude Mézières en vente sur Passion Estampes

"Que de virtuosité technique dans ce graphisme épuré à mille lieues de toute naïveté."
Pierre Christin à propos de Jean-Claude MEZIERES


Jean-Claude MEZIERES - Estampe avec encres pigmentaires : Dessin préparatoire pour Le Cinquième Elément de Luc Besson : Astroport Jean-Claude Mézières, né à Paris le 23 septembre 1938, dans une famille ayant un fort goût pour l'art, se découvre très tôt une passion pour le dessin. Devenu ami, durant la Seconde Guerre Mondiale, avec celui qui sera son scénariste favori, Pierre Christin, c'est à partir de 1945/1946 qu'il découvre dans les illustrés de son frère aîné, ses premières bandes dessinées (celles d'Uderzo et de Kline). Mais le véritable coup de foudre se produira, comme pour beaucoup d'amateurs de bd, avec Tintin.
A l'âge de 15 ans, et après quelques petites histoires illustrées (seulement quelques planches), il envoie à Monsieur Casterman « La grande Poursuite », 16 pages en couleur, dont le style oscille entre buck Rogers et les westerns. C'est Hergé qui lui répondra et l'encouragera.
Elève aux Arts Appliqués, il continue de dessiner de courtes histoires et parvient à les faire publier dans « cœurs vaillants » ou dans « Fripounet et Marisett ».
Jean-Claude MEZIERES - Affiche d'art sur papier épais et satiné : New York
Jean-Claude MEZIERES - Estampe avec encres pigmentaires : Dessin préparatoire pour Le Cinquième Elément de Luc Besson : Dans les rues de New York - Taxi Aux Arts Appliqués, il se lie d'amitié avec d'autres jeunes gens ayant les mêmes passions que lui, va rencontrer Franquin en Belgique, renoue avec Christin, qui, lui, poursuit de brillantes études de Lettres.
Nous sommes à la fin des années 50 et tous ces jeunes gens n'ont qu'un rêve : L'Amérique.
Mézières y part en 1965, avec un visa professionnel d'un an en tant que dessinateur industriel de charpentes métalliques. Il y retrouve Christin qui enseigne à Salt Lake City et y rencontre Linda, l'une des étudiantes de ce dernier, qui deviendra bientôt Mme Mézières.
Ensemble, les deux amis d'enfance, écrivent une histoire en 6 planches et par l'intermédiaire d'un ami des « Arts-A », la font publier dans Pilote, alors dirigé par Gosciny.
Jean-Claude MEZIERES - Estampe avec encres pigmentaires : Dessin préparatoire pour Le Cinquième Elément de Luc Besson : Intérieur de la navette
Jean-Claude MEZIERES - Affiche d'art sur papier épais et satiné - Adam et Eve revenant du Paradis ... De retour à Paris, Mézières est engagé par Gosciny et entame vraiment une carrière de dessinateur de bd. Avec Christin, revenu en France, lui aussi, il propose une série de science-fiction à Pilote. Ce sera Valérian, sur un scénario de Christin, dessiné par Mézières et coloré par Evelyne Tran-Lê, qui n'est autre que la petite sœur de Jean-Claude...
La légende de Mézières est lancée et à partir de 1970, Dargaud publie l'histoire sous forme d'albums. 21 à ce jours, en 40 ans d'existence. Valérian et Laureline est devenu l'un des fondements de la bande dessinée actuelle. La construction claire, très lisible de Mézières est la pierre angulaire sur laquelle il a construit son succès mais a aussi ouvert la voie à toute la génération suivante.
En 1984, Angoulème l'a sacré, lui rendant l'hommage mérité.
Jean-Claude MEZIERES - Estampe avec encres pigmentaires : Dessin préparatoire pour Le Cinquième Elément de Luc Besson : L'arrivée de la navette
Jean-Claude MEZIERES - Estampe avec encres pigmentaires : Dessin préparatoire pour Le Cinquième Elément de Luc Besson : La Diva Plus tard, Mézières, également passionné de photographie, se tournera vers le cinéma, avec plus ou moins de bonheur pour les premières expériences, jusqu'à sa rencontre avec Luc Besson.
Celui-ci lui demandant d'abord, en 1992, de dessiner les visuels d'un premier projet appelé « Zaltman Bléros » avant de finalement s'inspirer du travail de Mézières (les taxis volants de Valérian) et « Les Cercles du Pouvoir » (que Mézières avait écrit dans l'entre deux) pour créer, en 1995/1996 « Le Cinquième Elément ».
Film français au casting international, qui sera présenté en première mondiale à Cannes et réalisera plus de 7 millions d'entrées en France, Le Cinquième Elément est aujourd'hui encore la référence science-fiction du cinéma héxagonale... Pas étonnant que Mézières y soit associé et que le film voit triompher ses visuels très détaillés, son sens de l'équilibre dans le décor et son imagination exceptionnelle, lui qui est l'un des pères de notre science-fiction, au même titre que Pierre Boule ou René Barjavel.

(c) Natacha PELLETIER pour PASSION ESTAMPES

Jean-Claude MEZIERES - Estampe avec encres pigmentaires : Dessin préparatoire pour Le Cinquième Elément de Luc Besson : Dans les rues de New York - Police

Nous vous présentons, en exclusivité sur internet, les estampes signées et numérotées que Mézières a réalisées d'après les dessins préparatoires de 1992. Ces planches, réalisées avec des encres pigmentaires, ont été faites en touts petits tirages (de 30 à 50 exemplaires) ce qui en fait des oeuvres très recherchées par les collectionneurs.


Jean-Claude MEZIERES - Projet pour Le Cinquième Elément de Luc Besson




Jean-Claude Mézières : Diva Jean-Claude Mézières : Usine de fusée Jean-Claude MEZIERES : Utopiales, Nantes 2002 Jean-Claude MEZIERES : Le cinquième élément : Taxi ! Jean-Claude MEZIERES : Le cinquième élément : New York