Tel +33 (0)4 94 63 18 08
7j/7 - 9h-20h

Expéditions quotidiennes - Délais de livraison 24 à 48h

LIVRAISON OFFERTE dès 199 € d'achat (*)

Parapluie Edgar Degas, Les Danseuses Bleues

Parapluie Edgar Degas
"Les Danseuses Bleues"



Fabrication française - 87 x 87 cm

Le carré Delos : Médaille d'or du concours Lépine 2001 (Brevet et marque déposés)


Disponibilité :
en stock

89.00 €
Quantité:



Parapluie Edgar Degas, Les Danseuses Bleues Parapluie Edgar Degas, Les Danseuses Bleues (Détail 1)







Découvrez aussi le catalogue complet des parapluies avec tous nos artistes

CHIC, MODE, ORIGINAL, et CULTUREL

A l'heure où tout est accessoire de mode, il fallait que le parapluie ait son modèle haute-couture : c'est chose faite avec le « Carré Delos ».
Robuste, élégant, innovant, esthétiquement parfait, le Carré Delos c'est la simplicité au service de la mode.
Alors oubliez le parapluie uni d'antan et optez pour la modernité d'un parapluie qui fera votre fierté s'il vous est destiné ou qui comblera la personne à qui vous l'offrirez. Entièrement fabriqué en France, cet objet usuel, devenu objet d'art, chic et raffiné, vous ravira et fera l'admiration de tous.

DESCRIPTION

Le Carré-Delos est un parapluie entièrement modulable. Grâce à un procédé simple, il se compose et se démonte rapidement, sans outillage particulier. Il offre ainsi la possibilité unique et novatrice d'une personnalisation à l'infini selon ses goûts ou les circonstances. A partir d'une monture de base, la couverture, la poignée ou le mât peuvent être changés de façon indépendante. Système de fermeture très sûr et ingénieux : impossible de se pincer les doigts en fermant le parapluie !

CARACTERISTIQUES

Toile : 87 x 87 cm
Longueur du parapluie : 77 cm
Poids : ultra-léger : 400g
Très robuste : double baleinage
Parfaite imperméabilité (entre 180 et 200 Schmerber)
Résistant aux U.V et donc utilisable également en ombrelle
Modulable (la couverture, le mât et la poignée peuvrent être changées par le client en quelques secondes). , le carré Delos est le seul parapluie modulable par le client en quelques secondes

FABRICATION

Le Carré-Delos est un produit de fabrication française.
Chaque parapluie est fabriqué et assemblé un par un, manuellement
La couverture, carrée, sans couture, d'une grande qualité est réalisée dans une toile 100% polyester.
Enduite au Téflon, son imperméabilité parfaite oscille entre 180 et 200 Schmerber (unité d'imperméabilité).
Son impression, par procédé de sublimation rend les encres indestructibles aux U.V.

LIVRAISON

Les parapluies Delos sont expédiés par chronopost avec assurance (livraison J+1). Ils sont conditionnés sous film plastique. Ils sont insérés dans des tubes en carton très épais et robustes, spécialement réalisés pour notre société.



Edgar Degas (1834-1917 France)
Complément d'informations culturelles et artistiques sur le peintre

* * *

Principales oeuvres : Les "Danseuses" dont la célèbre Petite danseuse de 14 ans, "Nus" sortant du bain dans la tradition des Odalisques, l'Absinthe.
Mouvements artistiques : Impressionnisme tirant parfois jusqu'à l'hyper-réalisme.
Inspiration, influence : Ingres pour le dessin, le classicisme et Delacroix pour la peinture. Son influence sur la peinture américaine est très importante, notamment sur Edward Hopper.
Ses contemporains : Les Impressionnistes, mais aussi les artistes de son temps, comme Zola ou Berthe Morisot... Causeur infatigable (à l'humour grinçant), il aimait la société et en découdre intellectuellement avec ses contemporains...
A retenir : Edgar Degas est un peintre qui, d'une certaine manière, a fait le lien entre la peinture et la photographie. Comme Caillebotte (et ses célèbres "Raboteurs de parquet") il joue si bien de l'hyper-réalisme ("Le bureau de coton à La Nouvelle-Orléans") tout en travaillant sur des cadrages serrés, avec des premiers plans forts, qu'il parvient ainsi à s'extraire du classicisme !
Pour aller plus loin : Maître du dessin, dans la plus pure tradition de Ingres, beaucoup voient en Edgar Degas un moraliste bourgeois, tenant du classicisme le plus étriqué... Pourtant, comment ne pas voir la modernité du peintre dans ses cadrages "révolutionnaires" (les baigneuses, les chevaux) où il ne s'embarrasse pas de bienséance, mais laisse libre court à sa volonté d'imposer sa version, sa vision !