Galerie Passion Estampes

Tel : +33 (0)4 94 63 18 08
7j/7 - 9h-20h
Expéditions quotidiennes - Délais de livraison 24 à 48h

LIVRAISON OFFERTE dès 199 € d'achat (*)




César Baldaccini

César ... Empereur de Fer





César Baldaccini - Compression de drapeaux
César Baldaccini "Compression de drapeaux"
Lithographie originale signée et numérotée
Il aimait à dire, par modestie et refus de l'intellectualisme parisien, que ses mains détenaient son imagination... Dix ans après sa mort, quelques mots sur l'empereur des Nouveaux Réalistes... Place à César.


D'origine italienne, né à Marseille, César Baldaccini, était un méridional gouailleur et farfelu, arborant une expression perplexe doublé d'un regard fatigué lors de ses passages télé. Car César a été un personnage-média, un de ceux, comme Buffet ou Dali, que la télévision tenta de faire s'exprimer sur son art et ses concepts : voulant capter par des mots ce qu'il préférait naturellement exprimer par du fer !

Mais 10 ans après sa mort, que nous reste-t-il de cet artisan / inventeur ?

C'est en découvrant la photographie d'une sculpture de Gargallo (*) que pour la première fois César s'interessa au fer. Pourtant ce qui le poussa à délaisser plâtre, terre ou marbre, ce sont d'abord des raisons financières. Le fer (surtout trouvé dans les casses) était un des matériaux les plus abordables.

Mais bien vite César comprit qu'à travers le métal il pouvait inventer. La maîtrise de la soudure à l'arc l'amena sur une voie inexplorée. Il n'était plus un sculpteur, il était LE sculpteur des fers soudés, le premier...
César Baldaccini - Poulette
César Baldaccini - "Poulette"
Lithographie originale signée et numérotée
César Baldaccini - Compression de cartes postales
César Baldaccini "Compression de cartes postales"
Lithographie originale signée et numérotée



Puis il aborda les compressions, là encore en précurseur, avant que les expensions en polyuréthane, puis les empreintes ne viennent enrichir ses modes d'expression. Jamais César ne se reposa sur une de ses découvertes, constamment en recherche de nouveauté, il inventa, s'ingénia à trouver encore et toujours de nouvelles façons de faire; allant, à la fin de sa vie, jusqu'à réaliser des autoportraits très classiques.

Bien qu'appartenant pleinement au groupe des Nouveaux Réalistes (avec Arman, Rotella ou encore Nikki de Saint Phalle) il ne résuma jamais son art à une simple expression de la contestation du consummérisme, mais tenta plus de repositionner l'être humain au milieu des éléments de son environnement. A ce titre, son travail sur les empreintes est absolument remarquable et à redécouvrir dans l'ère de normalisation actuelle.

C'était le 6 décembre 1998 que s'éteignait un conquérant du fer qui avait su trouver une expression unique et devenir le sculpteur le plus populaire de l'hexagone; une superbe réussite pour l'enfant de la Belle-de-Mai.

(*) Sculpteur espagnol avant-gardiste qui expérimenta le travail sur métal